Ce matin, après une nuit réparatrice, nous avons rejoint le pont du Gard, un des plus beaux monuments historiques du pays. La découverte fût enrichissante, entre le site, le musée, le cinéma…
 
 
Le pont n’est qu’une petite partie de l’aqueduc de 52 km de long qui reliait les sources de l’Eure au castellum de Nîmes. C’était avant tout un ouvrage de prestige plus qu’une nécessité vitale pour la ville, qui comptait de nombreux puits et sources. Un vrai travail de Romains ! 1000 ouvriers ont travaillé pendant 5 ans sur le site du Pont du Gard.
L’après-midi, nous avons visité les arènes de Nîmes qui furent au cours du temps amphithéâtre, caserne, quartier populaire (insalubre !). Les élèves ont pu différencier les monuments de loisirs typiques des villes romaines entre théâtre, amphithéâtre et cirque. Aux arènes, le matin, on pouvait assister à des chasses d’animaux sauvages capturés dans la région, à des exécutions de condamnés le midi et à des combats de gladiateurs l’après-midi. Puis, direction la maison carrée, illustrant le culte impérial, ciment de l’Empire romain. Enfin, promenade bucoliques au jardin de la fontaine, aux origines de la création de la ville de Nemausus ! Du haut de la Tour Magne, les plus courageux ont pu admirer un magnifique panorama de la ville.
A quelques jours de la feria, nous avons pu en observer les derniers préparatifs…

arenes